Nouvelles Israël aujourd'hui

dernières nouvelles en provenance d'Israël en français

Kerry: en 2010, l’ancien premier ministre a refusé de transmettre le Plateau du golan à la Syrie

Le secrétaire d’etat AMÉRICAIN, John Kerry, a déclaré dans une interview à The New Yorker, que, en 2010, à la demande du président Barack Obama, il a mené des négociations avec le président libanais sur l’éventuelle conclusion d’un accord de paix avec Israël.

Selon Kerry, qui occupait alors le poste de chef de la commission du Sénat sur les affaires étrangères, le président de la Syrie a été très préoccupé par la détérioration de la situation économique dans son pays, et il était prêt à mener des pourparlers de paix avec Israël.

Approbation des chefs de département de la politique extérieure des états-UNIS, Assad lui a remis une lettre, dans laquelle on prête à signer un accord de paix avec Israël et l’ouverture de l’ambassade de la Syrie un etat juif en échange de ce que Kerry appelle «l’affaire sur le plateau du Golan». Les détails de cette «transaction» sont inconnus, mais on suppose qu’il s’agit de la pleine retraite Israélien Golan.

Selon Kerry, il a clairement fait comprendre à Assad, que dans le cadre de la transaction totale de la Syrie devra rompre les relations militaires avec l’Iran et l’organisation terroriste Hezbollah.

Le secrétaire d’etat AMÉRICAIN affirme que le premier ministre Benjamin Netanyahu a imposé un veto catégorique sur la poursuite des négociations avec el-Assad sur la base de ces propositions. Selon Kerry, le chef du gouvernement Israélien, en visitant Washington, a déclaré que «ne peut pas et ne va pas le faire».

Aucun officiel israélien de la source n’a pas commenté ces mots de la secrétaire d’etat des etats-UNIS.

Parlant des négociations entre Israël et la TNA, John Kerry a déclaré que «le gouvernement Israélien ne sait pas ce qu’il veut voir la résolution de ce conflit, et dans quel état il veut former après être parvenu à un accord».

De l’avis de la secrétaire d’état des états-UNIS, Israël menace de la disparition physique, mais il peut se transformer en двунациональное l’état, qui deviendra «ingérable politique de l’unité».

Interview de Kerry faisait partie de l’article du rédacteur en chef de The New Yorker David Ремника, publié le 15 décembre et подводящей le bilan de Kerry au poste de secrétaire d’état des états-UNIS.




Kerry: en 2010, l’ancien premier ministre a refusé de transmettre le Plateau du golan à la Syrie 15.12.2015

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники
Dernières nouvelles en provenance d'Israël en français © 2010-2015