Nouvelles Israël aujourd'hui

dernières nouvelles en provenance d'Israël en français

Près de la porte des Lions à Jérusalem ont éclaté les émeutes arabes

La tombée de la nuit près de la porte des Lions dans la Vieille ville de Jérusalem et le mont du Temple ont éclaté les émeutes, qui ont réuni des arabes israéliens.

La station de radio «Can Bet» a renvoyé que l’excitation a commencé après la prière du soir sur le mont du Temple, avec la participation de mufti de Jérusalem cheikh Mohammed Hussein. Les musulmans ont exigé de retirer les cadres de détecteurs de métaux, qui ont été installés avant d’entrer sur le mont du Temple après l’attentat.

Le service de presse de la police a rapporté que plusieurs dizaines de personnes sont entrés en confrontation avec la police et la police des frontières, en jetant des pierres et des bouteilles vides. Plusieurs personnes ont bloqué la circulation sur la rue de Maale Motta Gur.

La police a utilisé des armes non létales pour la répression des manifestations. Selon les sources arabes, la police a utilisé des balles en caoutchouc. Cependant, dans la police d’Israël, soulignent que dans les murs de la Vieille ville, des balles en caoutchouc ne sont pas utilisés.

La chaîne de télévision «Al Arabiya» est rapporté que, à la suite d’affrontements avec la police à Jérusalem, a subi pas moins de cinq «palestiniens». Parmi les blessés — palestinien politiques Mustapha Barghouti.

Selon les données de la station de radio «Caen Beth, la police оттеснила les participants à des émeutes dans la rue Дерех Jéricho. Selon cette source, dans le quartier de la porte des Lions situation est très tendue.

L’information la plus précise.

Attaque terroriste sur le mont du Temple. Le 14 juillet 2017

Environ 7 heures du matin, trois terroristes ont ouvert le feu sur les agents des services frontaliers, après quoi ont essayé de se cacher dans une des mosquées. Des membres des forces de sécurité au cours de la poursuite, par un commando d’assaillants. Ils ont été découverts par les deux improvisée mitraillette «Carl Gustav» et d’une autre arme.

À la suite de l’attentat, les trois agents de la police israélienne et les services de contrôle des frontières ont été blessées. Deux d’entre eux, l’adjudant Хаиль Сатауи (30) et l’adjudant Camille Шанан (22), sont décédés. Les deux morts étaient des druzes.

Cet attentat commis trois habitants d’israël de la ville arabe de Oum el-Fahem, qui n’étaient pas seulement les parents, mais aussi pleins тезками. Tous les trois, les documents ont porté le nom de Muhammad A. Ils étaient 30, 20 et 19 ans. Les noms complets liquidé des terroristes: Muhammad Ahmad Muhammad A, Mohammed Hamad Abd al-Latif A et Muhammad Ahmad Мафаль A.

Le HAMAS n’a pas pris la responsabilité de cette attaque, affirmant que les trois attaquants étaient des militants de l’aile nord «mouvement Islamique» et de venger les juifs pour «profanation de la mosquée Al-Aqsa».

— Discuter sur la page NEWSru.co.il en Facebook

Près de la porte des Lions à Jérusalem ont éclaté les émeutes arabes 17.07.2017

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal
Опубликовать в Одноклассники
Dernières nouvelles en provenance d'Israël en français © 2010-2015